Services de santé dans les ménages privés

Au cours de la vie, environ la moitié de la population est confrontée au défi de s'occuper de proches qui nécessitent des soins. La plupart des soins prennent beaucoup de temps et ne peuvent pas être couverts financièrement ainsi que structurellement sans l’aide des proches. De nos jours, les proches accomplissent ce travail bénévole, sans obtenir une rémunération monétaire en retour. Les soins à domiciles gagnent de plus en plus d’importance: la population viellie et la pénurie des professionnels de santé, ainsi que les coûts croissant aggravent la situation. De plus la maxime de politique de santé « soins de proximités avant l’hospitalisation » donne au foyer privé une nouvelle importance, mais le place dans une position vulnérable.

Innovation des soins et des logements

Une chose est claire : il nécessite des mesures, des offres et de nouvelles idées pour soutenir et décharger les proches aidants. De nouvelles formes pour les soins à domicile sont demandées. Les différents prestataires de services doivent être mieux coordonnés et mis en réseau. Il faut une innovation des soins et des logements, pour que les personnes âgées puissent vieillir chez elles de manière autonome - avec l'aide de nouvelles technologies.

Le département de recherche de Careum haute école de santé étudie les propos actuels des soins en générale, ainsi que des soins infirmiers avec une approche pratique. L’équipe de recherche est interdisciplinaire et composée de professionnels en soins infirmiers, santé, sciences sociales et humaines et de juristes. Les partenaires collaborant proviennent de différents horizons tant nationaux qu’internationaux.

La recherche de proches soignants de tout âge

Il n’y a pas d’âge pour être un proche soignant. Des membres de famille ou d’autres proches peuvent devenir dépendants, soit victime d’un accident ou touchés d’une maladie et se retrouvent soudainement dans le besoin de soins et de soutien. De ce fait, il arrive que déjà des enfants ou adolescents doivent prendre en charge les soins de leurs proches. Les adultes cependant, doivent exercer leur activité professionnel tout en maîtrisant les soins de parents ou proches pouvant devenir gravement malades. Inversement, les proches aidant peuvent également être des personnes retraitées devant s’occuper de leur conjoint ou enfants. Les trois programmes de recherche proposés poursuivent des buts ciblés selon les personnes concernées, mais travaillent ensemble sur les thèmes transversaux.

« Young Carers »

En Suisse, près de huit pourcents des enfants, adolescents et jeunes adultes s'occupent de proches. Des absences fréquentes, des handicaps scolaires, le manque de concentration, ainsi que le manque de sommeil sont des conséquences et peuvent avoir un effet négatif sur le parcours professionel. C’est pour cela que le programme de recherche « Young Carers » développe des possibilités de soutiens – proche de la pratique et en collaboration avec les jeunes concernés. L'une des priorités des projets courants est la transition de l'école dans le monde du travail. L'objectif est de fournir aux jeunes et aux jeunes adultes l'aide dont ils ont besoin pour profiter d’un bon départ dans la vie professionnelle malgré leur charge de travail à la maison.

« Work&Care »

Concilier le travail et la famille : C'est le thème principal du programme « Work & care » depuis 2007. Où est-ce que les membres de la famille qui travaillent trouvent-ils du secours et du soutien ? Comment les entreprises peuvent-elles promouvoir une culture d'entreprise favorable à la thématique « Work&Care »?

« Ageing at home »

Le programme de recherche « Ageing at Home » examine de nombreuses questions liées au thème « vieillir ». L'accent est sur les personnes âgées ou très âgées qui sont intégrées dans une structure sociale, infirmière, médicale et économique. Plusieurs projets de recherche se concentrent par exemple sur le thème du vieillissement de la société et l’emploi de nouvelles technologies.

Facebook Twitter Xing LinkedIn Whatsapp E-Mail